La méthode KonMari

Je vous disais dans mon dernier billet que j’étais en plein
ménage chez moi. La vie est parfois est injuste, mais elle sait aussi bien faire
les choses par moment. Comme la semaine dernière quand la bibliothèque m’a
téléphonée pour me dire qu’on avait reçu une de mes 52 réservations, youhou ! (J’exagère
un brin, mais j’en ai beaucoup), soit Le pouvoir étonnant du rangement :
désencombrer sa maison pour alléger
sa vie
de Marie Kondo. C’est un petit livre
de 218 pages portant sur la méthode KonMari qui a été développée par l’auteur.
Tout d’abord, la méthode KonMari, c’est quoi ça ?

C’est une méthode de rangement développée par l’auteur Marie
Kondo, d’où le nom méthode KonMari. L’auteure est japonaise et nous n’avons pas
tout à fait les mêmes espaces de rangements au Québec qu’au Japon, mais reste
que c’est une méthode très bien adaptée pour ici. C’est une façon de ranger qui
permet de tout voir en un seul coup d’œil. Laissez-moi pour l’expliquer étape par
étape. 
Trier pour mieux ranger
La première étape est le triage. Avant de ranger, il faut
jeter ! Ou donner, ou recycler ou tout ce que vous voudrai, mais il faut que ça
sorte de votre demeure !! Et pas question garder des objets qu’on ne veut plus en
se disant que telle ou telle personne le voudrait peut-être, on se débarrasse
de ce que l’on ne veut plus tout de suite ! Et la meilleure façon de faire le
tri, c’est de tout vider nos objets de la même catégorie et les trier et non de
le faire pièce par pièce. Prenons les livres par exemple, je peux en avoir dans
ma chambre, dans mon salon, dans le bureau…Les mettre tous ensemble permet
d’avoir une vue globale et souvent, on se rend compte qu’on a plusieurs choses
en double ou en triple. Le ménage doit se faire le plus rapidement possible, car
si on traîne ça, il sera toujours à recommencer.
Mais comment choisir ce que je garde ?

Il faut écouter sa petite voix du cœur. Prendre chaque objet
dans ses mains et se demander s’il nous apporte encore de la joie !! J’avoue
que ça fait spirituelle comme approche, mais ça fonctionne !! À quoi bon
conserver un chandail que l’on ne porte pas parce qu’il est beau, parce qu’on l’a
acheté en solde ou parce qu’on l’a reçu en cadeau ?
Faire le rangement par étape

On commence notre rangement par les vêtements, ensuite par les
livres, les papiers, les objets divers (vous savez, les fameuses collections ou
les tiroirs de trucs au cas où…) et finalement, les choses auxquelles on est
sentimentalement attaché.
Ranger par catégorie

On range ensuite nos choses par catégories.  Placer par exemple les vêtements par
catégorie dans la garde-robe comme les robes, le linge d’entrainement, les
manteaux…Il doit y avoir une certaine logique, comme de ranger les souliers près des sacs à main par exemple. 
Faire son rangement à la vertical
On ne fait pas de pile, tout doit être rangé à la verticale,
fini les piles de livres, de papier et de vêtement ! Mais comment fait-on pour
ranger nos vêtements à la verticale ? Il faut maîtriser l’art du pliage.
Il faut trouver le centre de son vêtement pour le plier en trois afin qu’il
tienne debout. Et comme les vêtements tiennent ensemble, ils ne se froissent
pas. Ça semble un peu complexe dit comme ça, mais il y a des tonnes de vidéos sur YouTube qui expliquent bien comment faire. Je n’y croyais pas trop au début, mais je n’en reviens pas de l’espace que j’économise dans mes tiroirs !! Et c’est beaucoup plus facile de trouver les vêtements que je cherche. Bien sûre, mes manteaux, jupes et robes sont toujours suspendues sur des cintres dans la garde-robe. Je n’ai pas terminé encore, car on est quand même 6 à vivre ici, mais je peux vous dure que plusieurs sacs de vêtements ont déjà quittés la maison. 

Voici mon tiroirs de chandails à manches longues plier selon la méthode KonMari


Personnellement, je n’en suis pas à remercier mes objets de
leurs bons et loyaux services avant de les donner, je ne crois que ma sacoche mérite d’être vidée
pour se reposer chaque soir et je ne pense pas que cette méthode va
révolutionner ma vie…Mais reste que ça fait du bien de se débarrasser du superflu. Et chacun peut y mettre ses limites, je ne suis pas prête à me départir de
certains souvenirs d’ados par exemple, mais j’ai laissée partir plusieurs
vêtements et livres par contre. Et ça fait tellement du bien de faire de l’espace,
on respire mieux !!
Reste que le problème n’est pas seulement l’accumulation d’objets,
je veux aussi faire des achats plus réfléchis. Si je dois aller m’acheter des
nouveaux pantalons, ce n’est pas normal que je ressorte du magasin avec 2
nouveaux t-shirts. Je veux vraiment me questionner davantage sur mes achats et
me limiter à ce dont j’ai besoin. J’ai donc décidée de me choisir 3 catégorie
d’objet pour lesquels j’ai beaucoup d’items chez moi et pour lesquelles je ne
veux plus dépenser pour le moment :
1-Les thés parce que c’est gênant comme j’en ai beaucoup !!
Depuis 1 an, je n’achète que mes préférés lorsqu’ils sont terminés. Fini les
nouveautés pour le moment !
2-Les gels de douche et les savons. J’adore les odeurs, je
tombe facilement en amour avec de nouveaux gels de douche et je me retrouve
avec une belle collection. Même chose pour les savons, surtout que je suis
toute équipée pour en faire et qu’il me reste une tonne de glycérine à passer. Donc
plus d’achats de cette catégorie non plus tant qu’il en reste…Et j’en ai pour
au moins 2 ans !
3-Les livres…ça c’est difficile. Mon problème est surtout au
niveau des nouveautés. Mais l’ennui est que j’en ai tellement que je n’ai pas
le temps de les lire et ils s’entassent sur ma table de nuit en attendant que
leur tour arrive. Et ça c’est s’ils ne se font pas prendre leur place par une
réservation que je reçois de la bibliothèque…Je me suis donc donnée pour
mission de lire tout ce que j’ai à lire ici avant d’en acheter d’autres. Je n’arrête
même plus auprès des croques-livres, ça beau être gratuit, je ne les lirai pas
plus alors à quoi bon…
Minimalism

J’avais envie d’aller plus loin dans ma quête du désencombrement alors j’ai regardé le documentaire Minimalism sur Netflix. Ça fesse, sérieusement
!! C’est vrai que ce n’est pas parce qu’on a plus de chose qu’on est
nécessairement plus heureux. Je n’ai pas de mots pour décrire ce documentaire,
mais si vous en avez la chance de le voir, faites-le. 
Ce qui est intéressant est que le minimaliste est propre à
chacun. Il n’est pas nécessaire de vivre dans une tente sans eau courante avec seulement 10 morceaux de vêtements pour le pratiquer. Pourquoi
ne pas y aller un objet à la fois tout simplement ?
 À go, je termine le rangement des
vêtements et après, j’attaque les livres !!
1,2,3, Go !

2 Comments

  1. DaisyHelbig

    mai 21, 2017 at 9:16

    I see your website needs some unique articles. Writing manually is time consuming, but there
    is solution for this hard task. Just search for – Miftolo’s
    tools rewriter

    1. admin

      mai 24, 2017 at 1:58

      Merci, mais je suis seule ici depuis 11 ans et c’est parfait ainsi 🙂

Leave a Reply