Les Trois Accords et l’OSM

S’il y avait un endroit ou il fallait être à Montréal hier soir, c’était assurément à la scène Vidéotron du Gala Juste pour rire pour y voir les Trois Accords accompagnés de l’orchestre symphonique de Montréal. J’y suis allée en compagnie d’une amie et de ses 2 filles. Même si mes enfants sont de grands fans du groupe (mon bébé a crié en plein camping qu’il voulait aller tout nue sur la plage, vous voyez le genre), le spectacle les intéressait plus ou ou moins. Même après avoir vue des vidéo, mon moyen me disait qu’il préférait voir  Simon chanter. Je dois par contre dire qu’il n’aime pas les changements, alors je ne suis pas très surprise. Ma fille quand à elle trouvait trop classique à son goût. 

Crédit photo : Agence QMI/ Sébastien St-Jean
Le spectacle se déroulait en 2 parties. Lors de la première partie, les gars du groupe étaient assis dans la section V.I.P pour réaliser leur rêve de voir leur propres chansons en spectacles. Comme ils étaient juste à côté de nous, c’était vraiment drôle de voir leur réaction lors des différentes interprétations. La foule riait par moment, car ça pouvait prendre un certain temps pour reconnaître des chansons tels que Dans mon corps en italien ou bien Saskatchewan en Russe. Pour ma part, j’avoue que j’ai eu un très gros coup de coeur pour Hawaïenne chanté en Allemand avec grand sérieux. C’est ma chansons fétiche, la chanson qui me les a fait connaîre il y a 11 ans et qui me faisait crier  »c’est ma toune ! » quand elle jouait dans un bar (dans mon ancienne vie, celle avant d’avoir des enfants). Des paroles légertes, drôles et avec un air accrocheur. Que du bonheur. Il y a eu aussi des chansons chantés en français, mais en opéra, c’était magnifique, l’émotion était palpable dans tout le public.
Pour la deuxième partie, les Trois Accords allaient rejoindre l’OSM sur scène. Nous n’avons pas eu droit aux nouvelles chansons sur lesquels ils travaillent pour leur prochain CD, mais nous avons eu droit à une histoire splandide racontant tout l’amour que Simon éprouve pour la grand-mère d’Alexandre. Vraiment drôle et original comme concept, chaque chanson de l’album J’aime ta grand-mère y était relié.
Au risque de me répéter, c’était une soirée magique ! Mais maintenant ce qu’on veut savoir, c’est à quand un DVD ou à tous le moins un CD pour pouvoir réécouter ces magnifiques pièces encore et encore ?
Me voici avec mon amie Val et sa fille (oui, oui, dans son chandail de portage) et même si on voit mal sur la photo,  les gars des Trois Accords étaient juste derrière nous 🙂

2 Comments

  1. Une femme libre

    juillet 17, 2015 at 9:20

    J'ai adoré moi aussi! Les musiciens de l'orchestre symphonique et les chanteurs d'opéra ont été fantastiques de se prêter au jeu et de rendre les chansons des Trois Accords… symphoniques justement! On s'est alors rendu compte qu'au delà des paroles plutôt comiques, les mélodies aussi étaient de qualité! Tout comme vous, j'ai trouvé la soirée magique.

  2. admin

    juillet 18, 2015 at 3:06

    Une soirée magique en effet 🙂

Leave a Reply