Le No poo

Vous savez, cette fameuse mode de ne plus laver ses cheveux ? Ou du moins, de les laver plus rarement qu’avant ? J’ai essayée la formule au bicarbonate de soude, mais j’ai l’impression que ce n’est pas pour moi…Étant déjà assez verte dans mes choix, j’utilisais déjà des produits corporelles assez écolo. depuis un bon bout de temps. Comme shampoing et comme revitalisant, j’ai un faible pour le Live Clean qui se trouve hyper facilement dans les pharmacies et dans les magasins à grandes surfaces :
J’ai d’abord commencée par espacer mes shampoings. Comme je frise, je ne peux pas brosser mes cheveux quand ils sont secs (ce qui les casses et donne un bel affro), je les lavaient donc à tous les jours pour avoir plus de facilité à les placer. Avec l’arrivée des enfants, je suis rapidement tombée à un lavage aux 2 jours par manque de temps….Pour finalement finir par les laver aux 3 ou 4 jours. Je ne peux pas vraiment espacer plus que ça puisque je ne les brosse pas par contre. L’importance de les brosser sert à bien répartir le sébum, pour ne pas que les cheveux à la base du cuir chevelu soient gras et luisants. 
Tant qu’à laver ses cheveux aux 3-4 jours et à utiliser des produits écolos, je me suis dis que j’étais aussi bien d’essayer la fameuse recette du no poo, surtout que je n’arrêtais pas d’en lire de bons commentaires. Il s’agit de se faire un genre de pâte avec du bicarbonate de soude et de l’eau en guise de shampoing et d’utiliser du vinaigre de cidre à la place du revitalisant. Mes cheveux était propre, là dessu, je n’ai rien à dire, mais le démêlage était très très longs. Mes cheveux mêlent à rien et là, c’était juste pire. J’ai donc abandonnée cette méthode pour me diriger vers autre chose.
J’ai donc décidée de faire mon propre shampoing à l’aide d’une recette très simple: 
-1/4 de tasse de savon de castille (je prends celui aux amandes Dr. Bronners)
-2 tasses d’eau
-Quelques gouttes d’huile de jojoba
Le mélange est très liquide et ne mousse pas, mais on s’habitue. Il y aurait sans doute possibilité de l’épaissire avec de la gomme de guar. Et pour ce qui du revitalisant, j’ai choisie le revitalisant à la mangue et au murumuru de la Prétentieuse. C’est un revitalisant solide qui dure une éternité, car on en utilise qu’une petite noisette que l’on frotte dans ses main avant de l’étendre dans ses cheveux et de le rincer par la suite. Et comme j’adore ses produits, j’utilise aussi son démêlant sans rinçage qui fait des miracles pour ma crinière et celle de ma fille.

Et pour me coiffer, comme je frise, je ne fais que les assècher avec une serviette de microfibre avant le démêlage et les coiffe avec le gel Druide, car pour les frisés, mieux vaut un gel sans alcool:
Et finalement, entres les shampoings, si je ne me sens pas fraiche, j’utilise le shampoing sec de Cake pour me redonner un peu de  »spling ». Je l’adore, il sent vraiment bon:
Ce n’est peut-être pas la méthode traditionnelle du  »no poo », mais c’est la façon qui me convient 🙂

Leave a Reply