Connaissez-vous le batch cooking ?

J’ai reçu Le grand livre du batch cooking de L’Escouade Culinaire publié chez Saint-Jean* vendredi dernier. Moi qui pensais savoir ce que c’est du batch cooking, j’ai vite réalisé que j’avais tout faux. L’escouade cuilinaire n’a plus besoin de présentation, j’en ai déjà parlé ici en présentant les livres One pot pasta 2 et La boîte à lunch antiroutine.

Le batch cooking

Le batch coking, c’est une technique de cuisine qui permet d’économiser du temps les soirs de semaine. Il s’agit de consacrer une journée congé à la préparation des repas de la semaine. Évidemment, plusieurs le font déjà, mais le batch booking, c’est beaucoup plus de ça. Cette méthode permet de réaliser 5 soupers en 3 heures, parfois moins si vous n’êtes pas seule à cuisiner. Le secret ? La planifification ! Couper tous les légumes en même temps, faire plusieurs recettes ayant un ingrédiants qui revient et surtout, ne pas faire une recette après l’autre, mais les faire en même temps.

À ne pas confondre avec le meal prep

Le meal prep, n’est pas une préparation de repas comme tel, mais bien une façon d’avoir des aliments déjà préparés sous la main quand vient le temps préparer les repas. Ça peut être de laver ou  de couper des fruits et légumes d’avance, cuire des oeufs à la coque ou bien de proportionner des cubes de fromage par exemple. Le batch cooking quand à lui est vraiment une façon de préparer les repas d’avance. Ça pourrait être de préparer les aliments sans les assembler et faire la recette le soir venu, mais ici, on parle de vraiment faire le repas au complet et de le réfriger ou de le congeller. Ensuite, il ne reste qu’à le faire cuire ou à le réchauffer.

Les avantages du batch cooking

Le batch cooking comprend plusieurs avantages:

  1. L’économie de temps ! Comme il faut manger de toute façon, aussi bien s’arranger pour passer le moins de temps possible à cuisiner.
  2. L’économie d’argent ! Quand on planifie d’avance ce que l’on mangera, ça coûtera assurément moins cher. Personnellement, j’adore planifier mes repas en fonction des spéciaux d’épicerie.
  3. Manger sainement et varié. Quand on planifi d’avance les repas, les chances sont moins grandes de se tourner vers les solutions toutes faites ou la restauration.
  4. Personnellement, j’ai envie d’ajouter que c’est plus pratique que les boîte de préparation qui arrivent à la porte. Sans la nommer, j’ai testée une des nombreuses compagnies qui livrent au Québec. J’ai bien mangé, mais je trouvais que c’était plus cher que de magasiner les aliments moi-même et je n’ai pas vue une grande économie de temps. J’adore planifier mes repas et faire mon épicerie. La seule différence était que les ingrédiants étaient proportionnés, mais ça restait des repas longs à préparer.

Structure du livre

Tout d’abord, une introduction complète explique ce qu’est le batch cooking. Il y a d’ailleurs plusieurs codes QR dans le livre donnant accès à des capsules vidéo pour aller plus loin. Vient ensuite les recettes. Le livres est divisé en 5 sections distinctes. Les 4 premières sont divisés selon les tématiques:  cuisine réconfortante, cuisine au tour du monde, cuisine rafraîchissante et cuisine punché. Elles comprennent 4 menus chacune. La dernière section est consacré aux réserves, elle contient donc pluseurs idées de collations de desserts et d’accompagnements. Chaque section débute par des témoignages d’adeptes de batch cooking. On parle donc en tout de 92 recettes pour planifier 4 mois de repas.

Mon avis sur le livre

En toute franchise, je n’ai pas encore testée un menu complet, mais j’ai déjà fait quelques recettes en un temps record. J’y suis vraiment allée avec ce que j’avais sous la main. J’ai passé un restant de fromage cottage et des légumes en faisant des croquettes de couscous et des pâtes qui avaient sensiblement les mêmes ingrédients. J’ai donc fait le dîner et le souper en même temps. Même chose quand j’ai fait une sauce à spaghetti et un chili. Comme les ingrédients sont semblables c’était vraiment facile de les faire en même temps.

Ce que j’aime, c’est que ceux et celles qui sont déjà adeptes de batch cooking ne sont pas obligés de suivre les menus et peuvent interchanger les recettes selon un code de couleur. Les novices comme moi seront heureux de savoir que chaque menu se termine avec la liste d’épicerie et la méthode détaillée pour faire les 5 recettes. Ainsi, pas besoin de suivre les 5 recettes en même temps. J’adore ce principe. Les recettes sont tout de même détaillées une par une, ce qui permet de faire un souper si on a pas eu le temps de faire sa planification. Vraiment, je suis vendue !

©Annie Laflèche

Le grand livre du batch cooking/ L’escouade culinaire    ISBN: 9782898271502

Pages: 307   Prix: 27,95$   Éditeur: Saint-Jean

Date de sortie en librairie: 15 septembre 2021

*Saint-Jean a reçu une petite cure de rajeunissement pour fêter ses 40 ans. La maison d’édition que l’on connaissait sous le nom de Guy Saint-Jean éditeur est devenu Saint-Jean, tout simplement. Les 2 filles de feu Guy Saint-Jean restent toujours copriétaires de la maison d’édition avec 2 autres collègues, mais un 5ème actionnaire s’ajoute au quatuor, soit Pierre-Yves McSween qui a 2 livres de publiés chez l’éditeur.

Décharge: Merci à l’éditeur Saint-Jean pour l’envoi de presse ! Même si on m’a envoyé ce livre gratuitement, je ne suis pas payée pour écrire ce billet et mon opinion est sincère. 

Leave a Reply